LE CERTIFICAT ENCADREMENT SPORT SANTÉ

Le certificat “Encadrement Sport santé spécialisation pathologies et handicaps” répond aux besoins en professionnalisation des éducateurs sportifs en leur permettent d’acquérir des compétences dans la prise en charge des personnes adultes ou séniors atteintes de maladies chroniques et/ou de handicap, ou encore suite à la prise en charge d’un kinésithérapeute.

Il se structure autour de trois activités à savoir :

  • le bilan de situation adapté au public atteint d’une pathologie ou d’un handicap,

  • la conception d’un ou de test(s) d’aptitude physique adapté(s) au public atteint d’une pathologie ou d’un handicap,

  • la mise en œuvre d’une action éducative d’activité(s) physique(s) adaptée au public atteint d’une pathologie ou d’un handicap

La formation doit permettre aux individus de disposer des savoir-faire et savoir-être indispensables à l’encadrement de l’activité physique quelle que soit la limitation rencontrée. Il s’agit donc d’ajouter à sa formation initiale une spécialisation « pathologies et handicap » qui implique de pouvoir prendre en charge toute situation en utilisant l’activité physique comme thérapeutique.

Elle axe son enseignement sur un apport théorique, des cas pratiques et des outils de mise en situation concrète qui rendent les professionnels opérationnels sur le terrain, auprès des publics concernés.

Les professionnels acquièrent ainsi des compétences qui leur permettent de sécuriser leur pratique professionnelle pour garantir une prise en charge des publics dans le strict respect des règles de sécurité du pratiquant.

Pour obtenir le certificat “Encadrement Sport Santé spécialisation pathologies et handicaps” de ProActif Sport Santé les candidats doivent :

– remplir une condition préalable à l’entrée en formation (voir ci-dessous Prérequis),

– être présents lors des 6 modules de formation NOS MODULES

– puis réussir les tests d’évaluation à l’issue de la formation.

Prérequis

Les candidats doivent être titulaires d’un diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle tel qu’il est mentionné dans l’article L. 212-1 du Code du Sport régissant le métier d’éducateur sportif.

Modalités d’évaluation

Deux modalités d’évaluation cumulatives permettent d’obtenir le certificat :

Rapport écrit sur un cas pratique

Objectif : décrire son expérience de mise en situation professionnelle (choix d’un cas pratique réalisé pendant la formation sur une pathologie ou un handicap), en lien avec les compétences décrites dans le référentiel.

Le rapport porte sur la mise en situation professionnelle de prise en charge d’un pratiquant d’activité physique souffrant d’une pathologie ou d’un handicap. Il est structuré en trois parties correspondant aux trois activités du référentiel. Le rapport doit mentionner les protocoles de fiche de synthèse de bilan de situation et de mise en situation pratique. Pour rédiger son rapport, le candidat aura également à disposition un QCM rempli par lui puis corrigé par l’animateur en fin de formation ainsi que la grille d’observation de l’animateur pour l’aider à mieux identifier ses axes d’amélioration.

Le rapport est élaboré durant l’intervalle entre la fin du cycle de formation (durée de 6 jours) et la date fixée pour l’entretien oral avec une période d’une semaine minimum.

Le document écrit fait au maximum quatre pages et témoigne des exigences requises pour la présentation orale :

    • Avoir participé à 6 séances de cas pratique de prise en charge d’activité physique adaptée à la pathologie et au handicap (dispensées dans le cadre des 6 jours de formation)

    • Avoir animé 6 séances d’encadrement seul ou en co-animation avec un pair en formation (dispensées dans le cadre des 6 jours de formation).

Soutenance orale devant le jury

Le candidat expose le cas pratique en fonction des compétences attendues et suivant les protocoles étudiés durant les phases de mise en situation professionnelle (10 mn de présentation). Dans un second temps, le jury s’entretient avec le candidat en posant des questions sur le cas pratique en lien avec le référentiel de certification (10 mn d’entretien). Les membres du jury s’appuient sur les protocoles de fiche de synthèse de bilan de situation et de mise en situation pratique présentés par le candidat dans son écrit.

A l’appui du QCM et de la grille d’observation remis par l’animateur, le Jury prend en compte la capacité d’autoévaluation du candidat à tirer un bilan de son action éducative et proposer des mesures d’amélioration.

Les membres du jury posent des questions ouvertes afin de laisser la plus grande place au candidat. Les questions sont orientées vers les expériences vécues par le candidat au regard des compétences attendues.

A l’issue des oraux, le jury délibère (10mn) et remplit la grille d’évaluation avec deux décisions possibles :

– Candidat admis : l’ensemble des compétences sont validées et 14 des 16 critères d’évaluation sont remplis.

– Candidat non admis : possibilité de participer à une session de rattrapage dans les deux ans qui suivent le premier passage des épreuves.